City Hunter

Publié le par NeoJin



City Hunter, alias Nicky Larson en France, j'ai découvert ce manga grâce au club Do', tout comme Dragon Ball. A l'époque je ne comprenais pas toutes les subtilités de cette fantastique série, mais je m'amusais beaucoup en voyant Nicky Larson sauver de jolies filles en combattant les méchants Yakuza de Tokyo avec l'aide de sa coéquipiere Laura.
L'animé se revele être très sympathique, bourré d'humour, peut être un peu trop linéaire par moment (Nicky tombe amoureux d'une jolie jeune fille qui en général lui demande de travailler pour elle afin de regler ces problêmes). L'adaptation française n'est pas la plus mauvaise, et la voix des méchants est bien souvent tordante (Aaah Marceleuuh, regarde ce que m'a fait Nicky !).

Je ne découvrais cette série sous la forme du manga que de nombreuses années plus tard, en 2001, lorsque je me suis mis à acheter les bouquins sortis aux éditions J'ai Lu (36 volumes) c'est à ce moment la que je suis devenu accro. Graphiquement, le travail du maitre Tsukasa Hojo (Cat's Eye's) est excellent et au point de vue du scénario, le manga est beaucoup plus sérieux que l'animé. Il raconte l'histoire de Ryo Saeba, ex enfant soldat, devenu nettoyeur (City Hunter), son travail passe de la simple filature, à la protection rapproché voir au meurtre de Yakuza et divers autres criminels. Le scénario bascule à la mort d'Hideyuki Makimura, son partenaire ancier policier, qui se fera remplacer par Kaori, sa soeur ce qui créera une situation totalement nouvelle, teinté d'humour, d'ambiguité sur les sentiments des personnages et de très belles émotions pour le lecteur.
Les personnages de la saga sont tous très attachant, et le comportement de pervers/gentleman qui à la classe de Ryo ne peut pas laisser insensible (j'aurais voulu etre Nicky Larson !), Kaori et son éternelle masse de 2 tonnes, Umibozu alias Mammouth, le géant au grand coeur, la charmante inspecteur Saeko Nogami etc...
Cette série est un classique, qu'aucun Otak' digne de ce nom ne peut se permettre de ne pas connaitre, le manga à été réedité aux editions Panini (très bonne version) et une suite alternative est éditer aux mêmes édition, toujours par Tsukasa Hojo : Angel Heart qui fera l'objet d'un article d'ici quelques temps.

Publié dans Manga

Commenter cet article