Castlevania et moi

Publié le par NeoJin


Un article sur l'une des mes autres sagas du jeux vidéos favorite, j'ai nommé Akumajo Dracula plus connu dans nos contrées sous le nom de Castlevania.
Le principe du jeu est relativement simple, de la plate forme pure et dure jusqu'en 1998, ou l'on incarne un chasseur de vampire du clan Belmont (Simon, Richter, Christopher et Trevor) et l'on parcours le chateau du Comte Dracula qui ressucite tout les cent ans grâce à ces pouvoirs démoniaque. Les niveaux sont parsemés de monstres en tout genre: chauves souris, loups garous, squelettes, méduses, zombies etc ainsi que divers pièges plus sadique les uns que les autres : pals, fosse, salle de torture entouré de pics....L'histoire quand à elle est plus ou moins inspiré par l'oeuvre de Bram Stoker : Dracula. A partir de 1998, le jeu se transformera en metroid like, le rendant beaucoup plus long, ou les chateaux sont gigantesque et ou il faut explorer chaque pieces afin de gagner de nouveaux objets pour progresser et aussi faire evoluer son personnage avec un systeme de type RPG.
Le premier de la série sort en 1986 et est édité par Konami, il connaitra deux adaptations, l'une sur Nes, l'autre sur MSX. Je découvris le premier Castlevania en 1991, inutile de précisé qu'a cet âge la, il m'était très difficile d'aller au dela du deuxieme niveau, cependant, j'y ai tout de même énormement joué.
Je laissait de côté la saga jusqu'en 1998, l'année ou fut édité le meilleur des Castlevania, Symphony Of The Night.
Le jeu marque un veritable tournant, sur tout les points de vues. On incarne un personnage ultra charismatique, Alucard, aux pouvoirs maléfiques hérité de son père qui n'est autre que Dracula lui même. Le principe de jeu lui même est différent, l'ont parcours un chateau gigantesque à la recherche d'items nous permettant d'acceder aux diverses zone de l'antre de Dracula, ce qui multiplie enormement la durée de vie du soft. L'ambiance, le fun et la musique sont au top, et le jeu laissera une marque indélébile dans le coeur de tout les fans de la serie (bien que certains regretteront l'abandon du systeme de jeu de plate forme simple). Il reste jusqu'a ce jour mon favori de toute la série et figure dans mon top 5 des jeux sorties sur Playstation.
L'épisode 64 vaut également le coup, le 1er en 3D, avec une atmoshpère très particuliere et proche du roman de Bram Stoker. Bien que difficile et il faut l'avouer, assez moche...
Castlevania Circle Of The Moon sorti quand à lui le même jour que le Game Boy Advance en 2001, un épisode de très bonne facture, dans la lignée de Symphony Of The Night, suivant le même principe de jeu et le type de bestiaire des monstres. Seule la maniere de faire évoluer son personnage change ( comme à chaque nouvel épisode post 1998). S'en suivit deux autres épisodes, Harmony Of Dissonance et Aria Of Sorrow,  exploitant les capacités de la portable à fond, plutot sympathique mais n'apportant pas de réeles evolutions dans la saga.
Trois épisodes ensuite entre 2006 et 2008 sur la DS de Nintendo auquel je n'ai pas encore pu joué (Dawn Of Sorrow, Portrait Of Ruin et le dernier et parait t'il excellent Order Of Ecclesia).
Les deux épisodes Playstation 2( 2003 et 2005) quand à eux m'ont beaucoup déçu, il s'agit d'une espece de Devil May Cry, en beaucoup moins bien, les personnages n'ont aucun charisme et l'histoire ne m'a pas beaucoup accroché non plus.
J'ai découvert les meilleurs épisodes old school de la série que récemment en commencant par le classique Castlevania IV, sorti en 1991. Epoustouflant sur tout les points, graphiquement, longévité du jeu et encore une fois , le plaisir d'avoir un jeu de plate forme inégalable entre les mains. Sa suite Vampire's KIss également, aux teintes plus pastel, ou l'on incarne le fils de Simon, Richter, excellent lui aussi, avec un Dracula en boss de fin impossible à oublier dans le combat est corsé.
Simon's Quest ensuite, sur Nes avec énormement d'innovation par rapport au premier volet, on y découvre déja un systeme d'exploration plus poussé des niveaux( exploration des niveaux non linéaire) l'introduction des mots de passes ainsi que le changement jour/nuit influençant le type d'ennemis que vous devez affronté. Le meilleur épisode sur Nintendo pour moi. Dracula's Curse pour finir, meilleur episode plate forme sur ce support.
Je me suis aussi procuré The New Generation sur Mega Drive, se déroulant au 20ème siecle, on y incarne John Morris (fils de Quincy Morris pour ceux qui ont lu le roman de Stoker), encore une fois un très bon épisode à l'aspect plus moderne. Et pour finir les 2 principaux épisodes sur Game Boy, Castlevania Adventure et Belmont's Revenge, à la difficulté très poussé , un délice pour hardcore gamer.
En bref j'attend avec impatience de pouvoir me procurer les épisodes sur DS, les seules que je n'ai pas testé. Un Castlevania Next Gen est également annoncé, à voir donc.

Castlevania, une saga en deux parties (1986-1997 et 1998 à nos jours) que l'ont peut comparer à Megaman ou Mario, ce sont des jeux difficile, mais reelement fun , qu'il faut impérativement connaitre afin de ne pas passer à coté d'un des meilleurs jeux de plates formes de l'histoire des jeux videos.

Un très bon site sur Castlevania : http://castlevania.free.fr/

Une petite bande déssiné pour finir résumant assez bien les scénarios des jeux de la série :




Publié dans Jeux rétro

Commenter cet article