Dragon Quest : Fly

Publié le par NeoJin




Fly ( Dragon Quest : Dai no Daiboken au Japon ) est un shônen manga crée par Koji Hinada et Riku Sanjo qui a été inspiré par la série d'Enix de RPG du même nom : Dragon Quest.

D'abord publié en 37 volumes par j'ai Lu entre 1996 et 2001, la série est actuellement en cours de réedition chez les éditions Tonkam. Il y a egalement eu une série TV de 46 épisodes reprennant seulement les 10 premiers tomes du manga.

L'oeuvre est un Heroic Fantasy :  15 années avant le début de l'histoire, Hadora le Roi du Mal, qui terrorisait le monde avec ses hordes de monstres, a été vaincu par une équipe de grands héros. Libérés de ses maléfices, les monstres ont recommencé à vivre discrètement sur une petite île, Demurine. C'est sur cette île que le héro du manga, Fly a été élevé  par son grand-père adoptif  Burasu.
Fly rêve de devenir un héros et de protéger l'île, alors que son grand-père veut à tout prix qu'il soit mage. Mais Fly n'est absolument pas doué pour cette spécialité...

Malheureusement, le Roi du Mal ressuscite, grâce au Dieu du Mal, et recommence à semer la terreur dans le monde. Fly est alors formé aux techniques de combat par maître Aban qui avait déja vaincu le Roi du mal dans le passé,  en vue de défaire le Dieu du Mal... Mais alors que son entraînement est à peine entamé, Aban se sacrifie pour sauver ses disciples de Hadora, le Roi du Mal.

C'est pour venger sa mémoire que Fly se battra, aidé par ses amis rencontré au fils des batailles, Popu, Fuam, Hyunkel et d'autres...C'est ainsi que commence la grande aventure de Fly.
Les personnages evoluent de la même maniere que dans un RPG, ils apprennent de nouvelles techniques et magie : Fly ( héro), Poppu (mage), Fuam (guerisseuse), Hyunkel (guerrier) etc... Nombreux sont ceux qui vont se ranger au coté de Fly dans la bataille contre le mal, dont quelques uns ont d'abord été des généraux de l'armée du mal.
On apprendra plus tard que Fly est en fait le fils de l'un de ses généraux : Baran chevalier du dragon et qu'il est un métis né d'une mère humaine. Le  Chevalier du Dragon est un être hybride  Homme - Monstre - Dragon, créé dans les temps immémoriaux par les trois Dieux créateur. Sa fonction est, si l'une des trois races essaye de dominer le monde, de la châtier.
Il est reconnaissable au Signe du Dragon qui apparaît sur son front lorsque son pouvoir se declare.

Le Chevalier du Dragon, en théorie, se bat toute sa vie. Lorsqu'il meurt, Mother Dragon apparaît, et le Signe du Dragon, symbole de la mission du Chevalier, se transmet à l'enfant qu'elle porte. Cet enfant prendra conscience de sa mission qu' à l'âge adulte.

Ce manga est reelement interressant, on voit les personnages évolué, les soits disants méchants se ralliant à la justice, il n'y pas vraiment de noir ou de blanc mais beaucoup de nuance de gris dans l'histoire. Comme par exemple la place de l'Homme qui est l'élément central de l'histoire. Tout au long du récit, Fly et son compagnon Poppu ne cesseront d'augmenter leur puissance physique et spirituelle, car à la base de leur source de pouvoir se trouve avant toute chose leur amitié. En effet, les 2 personnages ne sont que les compléments de force de l'un et de l'autre ; sachant que même si Poppu est d'origine humaine, et Fly descendant de la famille des Dragon, ces derniers ne peuvent évoluer sans leur source d'amitié. D'ailleurs, même les anciens sbires de l'armée du mal, tel que Krokodin ou encore Hyunkel, percevront la force de vie qui émane du courage intarissable qui mènera nos héros à la victoire finale.

 
L'oeuvre m'a beaucoup plu étant un amateur de rpg, c'était la 1ere fois que je lisait un manga d'heroic fantasy et il reste pour moi le shonen incontournable du genre.

Publié dans Manga

Commenter cet article