Angel Heart

Publié le par NeoJin




Je vais parler aujourd'hui du manga qui est considéré comme une suite alternative au classique du maitre Tsukasa Hojo : City Hunter.
J'ai découvert cette oeuvre il n'y a pas très longtemps, après avoir décidé l'an dernier de relire l'intégrale de CH ainsi que l'anim'. De suite, j'ai été séduit par l'idée d'enfin retrouver après tant d'années mes chères Ryo Saeba, Umibozu ou encore l'inspectrice Saeko Nogami.
Le synopsis de base est assez simple :  l'univers d'Angel Heart prend entierement forme dans celui de City Hunter, tout en développant une histoire alternative et parallèle. Il ne faut donc pas voir dans Angel Heart une véritable suite à City Hunter (et il vaut mieux lorsque l'ont sait ce qu'il advient de personnages aussi magnifique que Kaori...). Quelques différences existent d'ailleurs pour le prouver : les origines de Ryo Saeba comme City Hunter, la relation entre Ryo et Kaori Makimura, les circonstances de la mort d'Hideyuki Makimura et l'absence de plusieurs personnages importants dans City Hunter (la petite amie d'Umibozu, serveuse au Cat's Eyes).




Prenant place plusieurs années après la fin de City Hunter, une jeune tueuse à gages agée de bientôt 15 ans venu d'Hong Kong dont le nom de code est Glass Heart tente de mettre fin à ses jours en se jetant du haut d'un immeuble, ne supportant plus sa vie, faite seulement de mort et de malheur. Elle échoue dans sa tentative, mais se retrouve empalée, le cœur transpercé. Au même moment, Kaori, qui est sur le point de se marier avec Ryo Saeba, meurt dans un accident en tentant de sauver un enfant sur le point de se faire renverser par un camion. Son cœur est intact, il est volé par l'organisation mafieuse qui a engagé Glass Heart et greffé à cette dernière. Etrangement, le cœur semble accompagné des souvenirs de son ancienne propriétaire, en particulier ses sentiments très forts vis-à-vis de Ryô.

Glass Heart va donc essayer de retrouver celui qui occupe ses pensées et d'avoir une vie comme toutes les autres filles de son âge…


Angel Heart permet au génial Tsukasa Hojo de renouer avec l'atmosphère très sombre des premiers volumes de City Hunter tout en améliorant son trait( déja excellent 15 ans auparavant). Le ton du manga AH est nettement moins gai, et tranche assez fortement avec le souvenir qu'a pu laisser CH dans la mémoire des lecteurs (le côté pervers si drôle notamment).
Le manga est actuellement édité chez Générations Comics, et nous en sommes en France au tome 27, l'histoire avance, on découvre pas mal de nouvelles informations sur les personnages et les intrigues nouvelles savent nous tenirs en haleine.

Pour finir, je dirais que si vous ne connaissiez pas City Hunter, vous ressentirez peut être un interêt moindre à lire cette oeuvre, et je vous conseillerais donc de commencer d'abord par CH. Si au contraire vous êtes déja fan de CH, n'hésitez pas à vous lancer, l'histoire est interressante, et nous permet de suivre les aventures de Xian Ying (Glass Heart), personnage tellement attachant, et de Ryo, même si celui ci à pris un sacré coup de vieux et est un peu laissé au second plan.

Publié dans Manga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article