Tekken

Publié le par NeoJin




Comme promis, voila enfin un article dédié à ma saga de jeu de combat en 3D favori, je veut bien entendu parler de Tekken !
Il s'agit donc d'un jeu développé et édité par Namco, qui fut dans un premier temps sorti sur borne d'arcade en 1994, puis adapté l'année suivante sur la toute nouvelle console de Sony , la Playstation.
Il s'agira du premier jeu de la console de Sony à dépasser le million d'unités vendus. Quel ne fut pas mon choc, à moi qui était encore sur Super Street Fighter II sur Mega Drive à l'époque, de voir une tel bombe sur console de salon... Il m'aura fallut attendre 3 ans avant de pouvoir enfin me le procurer !
Ce jeu a en fait été réalisé par Namco et Sony dans le but de contrer le Virtua Fighter de Sega, Tekken ayant un avantage primordiale, la présence de texture sur ces personnages, contrairement aux personnages de Sega, fait par un assemblage de cube...

L'histoire tiens une place importante dans la saga Tekken, ce qui est relativement rare dans les jeux de baston, voici donc celle de Tekken 1er du nom :

Heihachi Mishima était un maître de la finance japonaise. Il était à la tête de la Mishima Zaibatsu. Pour combler le tout, sa femme, une femme magnifique, attendait un enfant de lui. Malheureusement, le jour de l'accouchement, sa femme mourut et lui laissa entre les mains un  garçon prénommé Kazuya. Heihachi, dans la douleur et la tristesse, rendait responsable Kazuya de la mort de sa femme. Les années passèrent et Heihachi entretenait toujours sa haine envers Kazuya, qu'il entraînait durement à l'art du karaté style Mishima. Laissé à lui même, le petit Kazuya réussissait tout de même à trouver quelque chose de sympathique en son père, malgré la froideur et la méchanceté qui entourait celui-ci.

Un jour, Heihachi entraina Kazuya, maintenant âgé de 10 ans, loin de la maison paternelle, tout près d'un ravin. Heihachi se mit à être très agressif et à battre son enfant, l'envoyant de plus en plus loin, vers le profond ravin. Puis, le petit Kazuya, blessé et étendu sur le sol, sentit une main musclée agripper son collet. Quelques secondes plus tard, avant que Kazuya se rende compte de l'acte terrible que son père malveillant commettait, il fut projeté dans le ravin. Kazuya, pratiquement évanoui dû aux multiples coups que son père lui avait envoyés, tendait la main vers le ciel, espérant attraper une main qui le sauverait. Puis, Kazuya se déchiqueta le corps en s'entaillant sur les roches, pour ensuite s'écraser dans le fond de l'abysse. Une profonde blessure à la poitrine de Kazuya lui faisait horriblement mal ( cicatrice que l'ont pourra remarquer dans touts les episodes de Tekken ou celui ci sera présent). Ce n'était qu'une question de temps avant que Kazuya ne rende l'âme. Dans un dernier élan de haine, il se jura de se venger de son père. Il allait rendre l'âme quand un démon sortit des entrailles du sol. Le démon proposait au jeune garçon de prendre place en lui, en échange de la vie et d'une vengeance sur son père. Kazuya ne prit guère le temps de réfléchir car la mort approchait et il accepta le pacte.

Kazuya survécut, tout en gardant son entité démoniaque qui l'aiderait sûrement, dans un futur proche, à vaincre son père. Les années qui suivirent furent très tristes et silencieuses, et Heihachi se méfiait de son fils qui avait miraculeusement survécu à son attaque. Très vite, Kazuya quitta le domicile familial pour vivre sa propre vie, le plus loin possible de son père, cet être qu'il détestait plus que tout au monde. Heihachi savait bien que Kazuya reviendrait un jour... pour le tuer. Qu'importe, Heihachi se préparerait bien à ce que son fils vienne lui faire la peau... ou peut-être que ce serait lui qui aurait à venir à Kazuya.

Quelques mois plus tard, Heihachi organisa un tournoi international d'art martiaux ( le Tekken donc ) réunissant plusieurs maîtres des arts du combat. Certains étaient intéressés par la prime, la plus importante somme d'argent jamais offerte dans une compétition professionnelle, d'autres, comme Kazuya, étaient intéressés par la vengeance...



Il y a en tout 17 personnages, dont 9 à débloquer ( en terminant le jeu avec les personnages de base ).
Chacun d'entre eux possède son style de combat propre : Sumo Pour Ganryu, Catch pour King et Armor King, Karaté pour Kazuya et Heihachi, Kung Fu à la Bruce Lee pour Marshall Law et Judo pour Paul... Autre personnage marquant faisant également son apparition dans Tekken, il s'agit de Yoshimitsu, un samurai cyborg, pratiquant le Jujitsu de style Manji. Il sera présent sous de multiples formes dans tout les épisodes de la série ainsi que dans quelques uns de Soul Calibur.

Pour en revenir au graphique, le jeu était tout simplement révolutionnaire à l'époque, comme je l'ai dit, surtout grâce à ces textures, on pouvait enfin dire que l'ont avait entre les mains un véritable jeu de combat en 3D, bien sur qu'aujourd'hui cela à vieilli, mais tout de même. La musique quand à elle est également un point fort du jeu.
Le gameplay est relativement simple, et un débutant peut relativement vite s'y faire la main, effectivement, il repose en majeur partie sur des combos, assez simple à réaliser.
Un jeu culte, que tout les possesseurs de Playstation de l'époque avaient dans leurs ludothèque.

Tekken 2 voit le jour en 1995, toujours sur borne d'arcade, puis en 1996 sur Playstation. Le gameplay est toujours basé sur 4 boutons, plus la possibilité de ce décaler sur les côtés et l'ont peut jouer avec 25 personnages différent ( dont la moitié sont des persos cachés ) : Lei , le clone de Jackie Chan, Bruce ( le kickboxer),  Baek Doo San ( Tae Kwon Don, et accessoirement l'un des meilleurs persos de la série ), Jun Kazama qui aura quand à elle un role très important dans l'histoire dont voici un court résumé :

Après sa victoire contre son père, Heihachi, Kazuya prit le contrôle de la Mishima Zaibatsu mais pas pour longtemps. En effet, Heihachi qui était au fond du ravin revint pour se venger de son fils et reprendre le contrôle de la Mishima Zaibatsu. Kazuya organisa donc le King of Iron Fist Tournament II pour se débarrasser de ses ennemis et prendrepossession du pendentif de Michelle Chang qui avait un lien avec la disparition des maîtres en arts-martiaux,  Tekken 3 y fera d'ailleurs référence.

A la fin du jeu, Heihachi accomplit sa vengeance, reprend ce qui lui appartient et jette Kazuya au fond d'un volcan afin qu'il ne revienne plus jamais...


Au dela des améliorations graphiques, de l'enrichissement du gameplay et de sa musique fabuleuse, la version PlayStation a été la première adaptation à partir d'un jeu arcade à contenir de nombreux suppléments par rapport à l'original. En plus d'une séquence cinématique d'ouverture inédite et de scènes de fin pour chacun des personnages (toutes en images de synthèse), de nombreux modes ont été ajoutés tels que "Survival", "Time Attack", "Team Battle" et "Practice". Le succès de Tekken 2 fut énorme ( plus de 3 000 000 d'exemplaires vendus dans le monde ) et fut mon premier jeu Playstation !

 


Nous en arrivons donc à Tekken 3, qui était pour moi comme le graal du jeu de baston 3D, un des titres qui m'aura le plus longtemps tenu en haleine et le plus marqué sur ma Playstation.

Graphiquement, il s'agit de l'un des plus beau jeu sur la console de Sony, les textures ont été enormement améliorés, les images de synthèse sont encore aujourd'hui très agréable à regarder le gameplay a lui aussi subit un lifting :
L'ont peut faire des pas de côtés et se placé derriere l'adversaire, ce qui permet d'enclencher de nouvelles prises, ont peut faire des projections coté gauche ou droit, prendre des posisitons de combat différentes en particulier pour Lei ou la toute nouvelle arrivée de la saga Ling Xiaoyu. Les combos associés sont donc infiniment plus diversifié et ont su plaire aux habitués de Tekken, aux amoureux des jeux de bastons comme au débutant. Les nouveaux personnages sont pour la plusparts des descendants de ceux des Tekken précédent : Jin Kazama , le fils de Kazuya et de Jun ( d'ou j'ai tiré une parti de mon pseudo ! ), Ling, Hwoarang , éleve de Baek Doo San, Forest Law le fils de Marshall, Bryan Fury, Eddy et sa capoera et en perso caché Gon, le petit dinosaure issu du manga de Masashi Tanaka ainsi qu'un nouveau boss : Ogre.


Le scénario a également progressé : 

A  la fin de Tekken 2, Heihachi réussit à battre Kazuya et le lança dans un volcan. Après avoir repris le contrôle de la Mishima Zaibatsu, il créa la Tekken Forces, une unité armée surentrainée qui devait parcourir le monde pour mettre fin aux famines et aux guerres, le résultat fut superbe, la plupart des guerres et famines s’arrêtaient. Mais un jour, une troupe de Tekken Forces disparut mystérieusement dans un ancien temple mexicain. Un témoin affirma qu'il s'agissait d'une créature à la peau verte et aux yeux brillants qui avait détruit la Tekken Forces. Cette créature était un ancien dieu Mexicain : Toshin, le Dieu du combat. Aussi appelée Ogre, cette créature se nourrit d'âmes fortes, et parcourt le monde pour aller s'en nourrir. Il fit donc des ravages et en tua beaucoup. Heihachi se dit qu'il pouvait utiliser la puissance d'Ogre...

15 ans après le Tekken 2, un jeune se présenta à Heihachi Mishima, c'était son petit-fils : Jin Kazama. Fils de Kazuya Mishima et de Jun Kazama... Heihachi lui apprit à se battre avec le Karaté style Mishima et 4 ans plus tard, soit 19 ans après le Tekken 2, il lança Le King Of Iron Fist Tournament 3, toutes les âmes fortes qui participeront au tournoi, dont Jin Kazama, serviront d’appât pour Ogre...

Attention ça spoile : Jin et Heihachi arrivent à eux deux à abattre Ogre. Jin est heureux d'avoir vengé sa mère, mais la joie est de courte durée : en effet, deux hommes de la Tekken Forces ouvrent le feu sur Jin, et ce dernier tombe à terre, blessé. Heihachi s'approche, et Jin tend la main vers lui en espérant de l'aide. Heihachi lui tire une balle entre les deux yeux. Il se retourne ensuite, satisfait, quand un homme de la Tekken Forces vole à coté de lui et éclate contre le mur. Jin, qui s'est transformé en Devil Jin ( comme Devil Kazuya à l'époque ) se rue sur Heihachi et le balance dans un ravin ( aaah, les Mishima et leurs amours des ravins ). Heihachi va tomber quand Devil Jin le rattrape, avant de s'envoler dans le ciel et de disparaitre...

Le jeu comporte également quelques nouveaux modes bien sympathique : le Tekken Force, un beat em all ou l'ont peut utiliser les personnages de Tekken, le Tekken Ball, une espece de jeu de beach volley ou il faut mettre l'adversaire KO ainsi qu'un mode Theater, permettant de voir et revoir les séquences de fin des personnages.

Voici donc pour l'épisode qui est pour moi le meilleur de la saga.

Tekken Tag Tournament sortira en 2000 et fut le premier épisode de la série sur Playstation 2, sympathique de part son principe, il n'apportait cependant pas grand chose niveau gameplay ou scénario.

Le vrai nouvel épisode verra le jour en 2002, comme pour tous les jeux de la série, le contrôle des personnages se fait avec les quatre boutons, un par coup (poing ou pied, gauche ou droit)
Tekken 4 proposa beaucoup d'innovations par rapport aux opus précédents. Ainsi, c'est la première fois que les arènes ont des murs, sur lesquels les personnages attaqués peuvent se heurter pour des dégâts supplémentaires. Certaines arènes ont aussi des dénivelés, mais ce détail n'apparaitra plus par la suite. Il est aussi le premier de la saga à proposer un mode Histoire, avec une cinématique d'ouverture pour chaque personnage (les précédents obtenaient les cinématiques par un mode Arcade uniquement). Le jeu voit également le retour de Kazuya, et l'arrivée de quelques petits nouveaux : Christie Monteiro, Craig Marduk, Steve Fox et Miharu Hirano.


Le scénario y tient toujours une place importante :

Heihachi Mishima, le chef de la Mishima Zaibatsu a réussi à récupérer un peu de sang d'Ogre, il se le fit injecter dans son corps mais il lui manquait quelque chose pour que la fusion marche : du sang contenant le Gène Diabolique, un gène possédé par son petit fils, Jin Kazama. Heihachi envoya la Tekken Forces à la recherche de Jin mais personne ne le trouva. Une personne cependant, prit une photo dans la G-Corporation (un laboratoire travaillant sur les gènes) d'une personne ressemblant comme deux gouttes d'eau à Kazuya, le fils d'Heihachi, tué par son père 20 ans plus tôt, Kazuya possédait également le Gène Diabolique. Heihachi n'avait aucun doute, c'était bien le corps de Kazuya mort sur la photo.

Il envoya ses troupes attaquer la G-Corporation. Mais quelle fut sa surprise lorsqu'il vit que Kazuya était toujours vivant. Kazuya attaqua la Tekken Forces et réussit à s'enfuir. Heihachi était enragé et ne savait plus quoi faire lorsque le Dr Abel lui proposa d'organiser un 4ème King of Iron Fist Tournament qui servirait d'appât à Kazuya et pourquoi pas à Jin par la même occasion. Ainsi commença Tekken 4...

Le gagnant du match entre Kazuya et Jin pouvait affronter Heihachi en finale du tournoi et ainsi tenter de récupérer la firme Mishima Zaibatsu. Mais lors du chemin vers le combat, Jin se fit attaquer par la Tekken Forces, il en élimina beaucoup mais se fit endormir par de nombreuses quantités de seringues somnifères. Kazuya fut déclaré vainqueur (par defaut) et partit faire la finale contre Heihachi. Ce dernier gagna le match, il pouvait ainsi garder la Mishima Zaibatsu. Il partirent tous les deux vers le Hon-Maru où se trouvait Jin, enchaîné et endormi.

Kazuya dégagea Heihachi vers une autre pièce pour récupérer les pouvoirs de Jin, ce dernier se réveilla, brisa ses chaînes et engagea le combat contre Kazuya, Jin gagna et Heihachi rentra dans la pièce pour engager le combat contre Jin et ce dernier gagna à nouveau. Jin, transformé en Devil-Jin s'apprêtait à achever Heihachi quand l'image de Jun lui apparut, il relâcha Heihachi et s'envola, faisant un trou dans le plafond du Hon-Maru, temple d'entrainement des Mishima. Dans ce trou, éclairé par la lueur de la Lune, il y avait beaucoup de plumes noires et une seule plume blanche tomba au sol, comme un espoir de rédemption pour cette famille déchirée.

Je dois avouer ne pas avoir enormément joué à cet épisode, très bien réalisé pourtant, autant graphiquement qu'au niveau du gameplay, il manquait pour moi le petit plus que possédaient les volets précédent... Il reste cependant un très bon jeu, et un des meilleurs de sa catégorie sur PS 2.

Tekken 5 voit le jour 10 ans après le tout premier épisode et conserve le principe de gameplay des épisodes précédents. Pas besoin de pratiquer des heures pour sortir des combinaisons ou des enchaînements mémorables, le jeu relativement reste facile d'accès.

31 sont disponibles. On retrouve certains personnages qui avaient fait une brève apparition dans les premiers épisodes tels que Wang Jinrei et Baek Doo San. Ce cinquième épisode recèle quelques surprises dans sa version Playstation 2, comme la possibilité d'acheter de nouvelles couleurs de vêtements et des accessoires aux combattants du jeu, de jouer à Starblade (un autre jeu de Namco) de retrouver les trois premiers épisodes de la série tels qu'ils existaient dans les salles d'arcade ( un pur bonheur pour les fans Otak' comme moi ) ou de jouer à Tekken Devil Within', un jeu de beat them all (un peu comme dans l'épisode 3 ) où le joueur doit vaincre tout un tas d'ennemis et découvrir les détails du passé de Jin Kazama, ainsi que la vérité au sujet du gène maléfique.


Le jeu est vraiment très beau ( peut être le plus joli avec Soul Calibur 3 ) et l'histoire avance également :

Après avoir battu Kazuya Mishima, son père, Jin Kazama se prépare à achever son grand-père Heihachi Mishima, il en fut empecher par une vision de sa mère,  immédiatement après son départ, une horde de Jack-4 fait irruption dans le dojo, avec l'ordre d'éliminer la famille Mishima. Heihachi et Kazuya forment un duo de contre-attaquants et détruisent les Jack-4 l'un après l'autre mais, réalisant leur défaite imminente, Kazuya trahit son père qui lui, dans un manque d'attention fatal, se fait saisir le crâne par son propre fils et est projeté dans le groupe de Jack-4, qui devenait de plus en plus impressionnant. Heihachi atterrit au sol et la horde de robots se précipite sur le vieillard, celui-ci étant immobilisé au sol, le poids des Jack-4 l'empêchant de bouger. Un sourire s'esquisse sur les lèvres de Kazuya tandis qu'il s'échappe du Honmaru à l'aide de son côté maléfique, Devil. Heihachi est pris de panique lorsqu'il voit un Jack-4 se précipiter sur lui et s'autodétruire. Le dojo explose. Heihachi est présumé mort, un corps humain ne pouvant survivre à une telle explosion. Kazuya profite bien vite de la mort de son père pour reprendre le contrôle de la Mishima Zaibatsu, l'immense empire financier que détenait son père. Kazuya a maintenant perdu son rival de toujours, il s'apprête à vivre une vie paisible. Pourtant, deux mois après la fameuse explosion qui avait fait les unes des journaux à travers le monde, un nouveau tournoi du King Of Iron Fist est annoncé...

Voila pour ce qui est des épisodes sorti entre 1994 et 2009, Tekken 6 est déja sorti en salle d'arcade et a fait forte impression sur les fans de la série, l'adaptation sur console devrait voir le jour au 4ème trimèstre de cette année, autant dire que j'attend cet opus avec impatience !

En attendant, je crois que je vais me remettre au tout premier Tekken moi !



Petit trailer de l'OAV qui doit également trainé chez moi quelque part !


Pour finir, trailer du 6ème épisode :

Publié dans Jeux console

Commenter cet article