Tenchu Stealth Assassins

Publié le par NeoJin




J'ai décidé de dédié aujourd'hui un article à l'un de mes jeux cultes sur Playstation, sorti en 1998. Il s'agit d'un jeu d'infiltration ou l'ont peut controler des ninjas, et qui connut diverses suites : Tenchu 2, "La Colère Divine" sur PS2, un épisode sur PSP, un sur 360 ainsi qu'un épisode sur Wii ( aussi étonnant que cela puisse paraitre, en connaissant la violence du titre ).

Cela doit faire un peu moins d'onze ans que j'ai découvert ce jeu, qui m'a définitivement marqué, de part son ambiance unique, son gameplay et sa musique. L’ambiance médiévale japonaise est la caractéristique principale de ce titre hors du commun. Composé de dix niveaux accrocheurs et d’un scénario fort sympathique, Tenchu se montrait exceptionnel dans le sens où la liberté était déja très poussé. Rien que le fait de pouvoir tuer n’importe qui à notre guise et de manière différente, attise d'ores et déjà notre excitation.

Rikimaru et Ayame sont de talentueux ninjas au service du Seigneur Ghoda. Les missions sont sensiblement les mêmes selon si l'on prend l'un ou l'autre ninja. Après un mode entraînement efficace qui nous permet de nous habituer avec la panoplie de mouvements ninja, on enchaîne des missions toutes plus palpitantes et variées les unes que les autres. Par exemple, dans la première mission, vous devrez assassiner le marchand corrompu Echigoya. Pour cela, vous devrez vous infiltrer en essayant de vous faire repérer le moins possible de fois (frôlez les murs, glissez vous dans le dos des gardes, égorgez les ou empoissonnez les en leur donnant un bol de riz de votre mouture), vous pouvez également leurs sauté sur le dos et les transpercer de votre lame ou encore, planter votre sabre directement dans leurs entrailles lorsque vous êtes en face à face. Dans la mission suivante, vous devrez délivrer les plans d'attaque de vos ennemis au Seigneur Gohda, et dans une autre encore, vous devrez libérer votre amie ninja enfermée dans des cavernes profondes bien gardées. Celles-ci étant aussi remplies de pièges en tous genres, tandis que la forêt dans laquelle vous vous trouverez au début de ce niveau est infestée de loups féroces. L'écran de game over, à part si vous êtes un ninja dans l'âme ou que vous êtes quelqu'un d'hyper consciencieux et concentré, vous y aurez droit assez souvent. Tout ça pour dire que Tenchu est loin d'être un jeu facile, et que foncer comme un bourrin dans les niveaux vous assurera quelques bons coups de sabre et autres flèches ou morsures qui vous ferons vous baigner dans votre propre sang.


Rikimaru est un ninja qui vit dans l'honneur et la loyauté. Il est le ninja le plus droit et le plus dévoué du seigneur Gohda. De plus, ses techniques sont efficaces et il a le mérite d'avoir la tête sur les épaules. Ses répliques de sage d'ailleurs par ailleurs cultissime.
Ayame quant à elle, est une vraie fourbe. Elle peut tuer n'importe qui sans scrupules et ne prête que peu d'attention à ses victimes. Ses répliques sont encore plus hilarantes que son coéquipier car elle n'a vraiment plus aucun respect pour qui que ce soit. Je me rappelle d'une scène ou sa victime est en train de se vider de son sang devant elle,  elle lui jette alors froidement: "Allez, dépêche toi de mourir !" . Ses techniques sont en outre complètement différentes puisque contrairement à lui qui ne possède qu'un simple katana, elle possède une lame courte dans chaque main, ce qui fait d'elle un perso moins puissant mais beaucoup plus rapide.

Afin d'exterminer ses adversaires, beaucoup d’autres armes et accesssoires ( grapin nottamment ainsi que potions et parchemins explosifs ) ninjas sont mis à votre disposition, et de nombreux objets divers sont à gagner en remportant des points lors de chaque mission. Les points se gagnent selon si vous avez été un bon ninja ou non, c'est-à-dire, en comptabilisant le nombre de morts discrètes, le nombre d’innocents tués, le nombre de fois où vous vous êtes fait repéré etc...
Techniquement, le moteur du jeu en bave pas mal et cela pourrait paraitre plutôt laid aux premiers abords. Ceci dit, cela renforce le côté sombre et glaciale de l'esthetique du jeu.


Tenchu est un titre ultra prenant et un moyen sûr de s’éclater pendant de nombreuses heures. On ne peut s’empêcher de faire et refaire les niveaux pour améliorer ses scores et s’amuser tout simplement en faisant n’importe quoi, car les possibilités de terminer les stages de diverses manieres sont nombreuses.
Les musiques quant à elles, sont un pur bonheur, du grand art, riches et variés et parfaitement dans le ton. Elles confèrent au titre une ambiance médiévalo-japonaise vraiment travaillée et elles ont le mérite de rester facilement en tête.


Tenchu restera une experience unique, ma premiere experience de "jeu d'infiltration" est un titre peu ambitieux possèdant une aura tellement puissante qu’il parvient à accrocher définitivement le joueur dès le début et c’est ce qui fait sa force. Il fut le premier d'un saga déjà bien avancée ( pas encore de vrai épisodes Next Gen par contre ), et peut se vanter d'avoir révolutionner en même temps que Metal Gear Solid, le gameplay des jeux d'action/aventure, à savoir des possibilités beaucoup plus vastes, et des tonnes de façons de finir les niveaux. Car en plus de ça, on est libre d'aller ou l'on veut avant d'en venir à un but précis, un jeu à découvrir, ou à redécouvrir rien que pour son ambiance unique...

Une petite vidéo pour terminer cet article :


Publié dans Jeux rétro

Commenter cet article

Sombre Plume 17/02/2010 15:18


Tu te rappelle quand tu voulais pas me croire pour le cheat code de la mort ?

Celui ou tu pouvais faire tout ce que tu voulais limite ^^
Genre jeté des flèches ou des éclairs ^^


NeoJin 18/02/2010 09:25


Ahah en effet ! Et puis ensuite il m'a carrément bien servi ce satané code !


NeoJin 20/10/2009 13:05


ff