Batman : Arkham Asylum

Publié le par NeoJin




Voici donc le jeu tant attendu par les fans du chevalier noir, annoncé comme étant enfin à la hauteur de son héros ( figurant d'ailleurs dans le livre des records comme étant le meilleur jeux vidéo sur un super héros jamais réalisé ).

Ce jeu que j'ai terminé très récemment m'a fait redécouvrir Batman, comme à beaucoup je pense, nouveau "départ" déja commencé l'an dernier avec l'excellent film de Christopher Nolan "The Dark Knight". Je ne suis pas spécialement amateur de super héros et de tout ce qui s'en suit, mais étant enfant j'avais adoré la série animée qui passait sur France 3 dans l'émission Minikeums, et Batman fait parti justement des personnages de comics que j'ai toujours beaucoup apprécié. Depuis je me suis empressé de justement me procurer le coffret DVD de la série animée, des films de Burton et Nolan, et des comics ( dont l'excellent Killing Joke ).

Revenons en donc à l'objet principal de ce soudain interet, et de l'article du jour, Arkham Asylum lui même.

L'éditeur Eidos et les développeurs de Rocksteady tentent ici le tout pour le tout, une aventure inédite de l'homme chauve-souris écrite par Paul Dini, auteur de plusieurs épisodes du dessin animé dont je parlais plus haut. Le scénario arrive habilement à mettre en scène tous les protagonistes principaux de la franchise, aussi bien alliés comme ennemis, et est impregné d' une atmosphère sombre que seul un Batman pouvait nous offrir.

Tout commence par l'énième arrestation du fourbe Joker par le justicier masqué qui tout naturellement l'emmène à l'asile d'Arkham, haut lieu de Gotham City, ville gigantesque,  ou les pires criminels sont incarcérés. Le genre d'endroit ou le Joker se sent justement comme à la maison, d'ailleurs c'est le cas puisque sa fidèle Harley Quinn a pris possession des lieux sans que les autorités sans aperçoivent. Batman rentre en effet dans un piège ( véritable jeu du chat et de la souris en vérité ) pensé par Monsieur J. lui même et qui lui réserve bien des surprises. Ce dernier ne tarde d'ailleurs pas à lui faire comprendre en se libérant de ses geôliers et en invitant Batman à le suivre dans les profondeurs d'Arkham. Le plan du Joker ne se résume pas à un simple guet-apens, le scénario est suffisamment bien écrit pour vous réserver quelques surprises qu'on vous laisse le soin de découvrir par vous-même, bienvenue chez les fous ! Ces mêmes fous que vous avez justement envoyé à Arkham !



En limitant l'action à l'île d'Arkham, on aurait pu croire que le monde proposé au joueur allait aussi être limité. Pourtant il n'en est rien, tout ce que l'univers de Batman peut évoquer apparait dans le jeu, que ce soit mentionné ou montré, de nombreux détails sont là pour vous rappeler ou vous êtes.

L'environnement qu'offre l'asile semble convenir parfaitement à Batman. Des couloirs sombres, des conduits d'aération, de grands espaces et de haut plafonds jonchés de gargouilles auxquelles on peut bien sur s'accrocher pour observer et prendre par surprise ses adversaires.

Le combat à mains nues contre plusieurs prisonniers ne fait pas peur au dark knight. Coups de poing, coups de pied, prise, contre attaque, rien ne lui échappe et manette en main c'est un vrai bonheur de le contrôler, si au départ les combats peuvent semblé un peu mou, on cange vite d'avis au fur et à mesure que l'ont avance dans le jeu. De plus la fin des combats est mise en scène par un superbe ralenti sur la dernière action. Au fil des altercations vous engrangerez des points d'expérience, ces même points vous permettront d'acquérir de nouvelles compétences made in WayneTech comme des combos plus puissants, une résistance accrue, des gadgets plus performants etc...

Mais il ne faut pas croire que les gars de Rocksteady se sont contenté de nous servir de l'action pure. Non, Batman est aussi connu pour ses talents de détective et sa capacité à surprendre ses ennemis en utilisant l'environnement à son avantage.

Pour progresser dans l'aventure, notre héros se retrouvera souvent bloqué par une porte verrouillée ou une énigme à résoudre. Il aura pour cela tout un tas de gadget électronique utile pour pirater le système de contrôle des portes par exemple ou pour isoler l'ADN d'une personne afin de la suivre à la trace. Il dispose surtout d'un outil fort utile : le mode détection. Une vue accessible d'une simple touche et qui vous donne un tas d'informations sur ce qui vous entoure : une porte fermée, une grille fermée, la position des ennemis, si ils sont armés ou non, leur état psychologique, etc … un outil indispensable qui vous facilitera la vie ( peut être un peu trop) à de nombreuses occasions. Un exemple tout simple : des gardes armés tiennent une position et sont prêts à dégommer quiconque passera par l'unique couloir menant à eux. On passe en mode détection, on repère leur position à travers le mur, on se faufile derrière eux à l'aide d'une gargouille par exemple et on les élimines de manière silencieuse ( mais on ne les tuent pas, Batman a ses principes ).
Le jeu est donc une succession d'environnements où on alterne entre action directe et discrétion, d'ailleurs on a souvent pas un vrai choix d'approche, certaines pièces ou certains ennemis vous obligeront à être discret ou à être au contact.



La réalisation des studios Rocksteady quand à elle est purement hallucinante : des textures d'une grande qualité, une modélisation sans faille, une animation stable dans toutes les situations et un level design bien pensé. D'ailleurs le design en général est à souligner, que ce soit Arkham, véritable acteur du jeu (au sens propre comme au sens figuré), ou les personnages tout est parfait. Seul ennemis de bases ne semblent pas avoir bénéficié du même niveau de détail et ont tendance à beaucoup trop se ressembler les uns les autres.



L'ambiance sonore joue aussi beaucoup dans la réussite technique du titre. Tout d'abord, la présence des voix françaises que les fans reconnaitront est un plus indéniable ( celle du Joker issue du DA justement comme me le fesait remarqué R GeEk ), les divers effets sonores dus à vos actions sont de bonne facture et les thèmes musicaux collent magnifiquement à l'univers très sombre de Batman.

Pas trop de soucis à se faire aussi côté durée de vie. L'aventure principale est suffisamment longue pour assouvir vos envies de justicier et c'est sans compter sur les nombreux bonus qu'offrent le jeu entre les 48 trophées de l'homme mystère à remporter, les biographies à débloquer, les cassettes d'entretien, les informations sur l'esprit d'Arkham et les figurines des personnages que vous aurez le loisir d'admirer en détail dans un menu spécial.

On n'oublie pas non plus le mode Défi où Batman devra se plier aux règles imposées par le Joker : survivre à des vagues d'ennemis en combat à mains nues ou se faire le plus discret possible pour nettoyer une salle remplie d'adversaire en un minimum de temps. Votre score sera enregistré et publié sur le Playstation Network.

Si d'ailleurs l'envie de refaire le jeu vous démange, il y aura assurément un petit recoin que vous n'aurez pas apperçu lors de votre première partie tant les détails sont nombreux.

Pour finir, même si le jeu est un peu trop linéaire a mon gout, son histoire, sa réalisation, son gameplay et par dessus tout son ambiance, rendent ce jeu indispensable ( aux amateurs du chevalier noir comme aux autres ).





Publié dans Jeux console

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sombre Plume 17/02/2010 14:43


oui très bon jeu ! Seulement j'ai trouver que le "challenge" est pas trop présent c'est dommage...


NeoJin 07/12/2009 17:45


En fait j'ai juste joué au Batman Returns sur Megadrive dont j'ai un vague souvenir, mais merci pour le conseil au sujet du Batman et Robin sur la même console, si c'est dans le style du DA, il est
fort probable que j'apprécie !


mario mario 07/12/2009 16:29


Le jeu a l'air vraiment très bon. Des graphismes et un rythme qui donnent une super ambiance ! Le côté linéaire, comme le jeu est long, ça compense, c'est une super aventure à vivre d'une traite.
J'ai qu'une Wii alors je vais devoir attendre. Mais ton article et le chez Markus d'il y a un mois me font mettre ce jeu dans un coin de ma tête, j'y jouerai quand j'aurai des sous :)

D'ailleurs, ça me rappelle des souvenirs de Gamer : le Batman sur NES, très cool, le tout 1er Batman sur GameBoy (avec un sprite pour le personnage tout petit) et puis le Batman et Robin de la
Megadrive, un beat them all assez dur mais avec une ambiance géniale, et des moments vertigineux. Je sais pas si connais ces jeux là (je laisse de côté les adaptation de Batman honteuses) mais
celui sur MD (Batman et Robin) est justement basé sur la série animée qui passait dans les Minkeum et sur Canal+. (Par contre le Batman et Robin sur Super Nes est bien bof !)

Bat'salut :)