Castlevania II : Simon's Quest

Publié le par NeoJin

simons quest


Aujourd'hui, je vais vous présenter un des meilleurs épisodes d'une de mes sagas favorites comme tout le monde le sait, j'ai nommer Castlevania II Simon's Quest.
Le jeu sort sur Nintendo au Japon en 1987, et sortira 3 ans plus tard en Europe. Il a été développé par Konami.

Après un premier épisode fantastique, posant les bases comme peu d'autres avant lui de ce que devait être un vrai jeu de plates formes, ce second épisode viendra tout bousculer encore une fois. Elle est bien loin l'époque ou les suites étaient de vrai suite et pas juste des repompées des volets précédents.

Simon's Quest possède donc plusieurs points intéressants. Premièrement le jeu ne se passe pas dans Castlevania mais autour du Castlevania. Vous passez donc votre temps dans des forets, des villages et des manoirs afin d'atteindre le fameux château du comte Dracula. Le jeu est donc assez vaste, surtout pour cette époque et pourrait être comparer à Zelda II sorti la même année. Deuxième point important, Simon's Quest possède un petit côté RPG avec la montée des niveaux, l'achat d'objets et la présence d'énigmes ( dont certaines , il faut l'avouer sont totalement ridicule , puisque dénué de toutes logiques !). Enfin, je jeu gère la nuit et le jour. Simon n'a pas reelement de problêmes à vaincre ses ennemis durant la journée, par contre,  les forces du mal reprennent le dessus la nuit. Bref, plus question maintenant de partir avec son couteau et sa bannière sans préparation. C'est pour ces raisons que Simon's Quest est l'un de mes épisodes préférés, tant d'innovations qui perdureront jusque dans les épisodes d'aujourd'hui ( la gestion de type RPG).

simon1

Cet épisode ne comporte pas de château mais cinq grosses maisons (Laruba, Rover,Grahm, Bodley et Berkeley, dans le désordre). Chaque maison possède une partie du corps de Dracula et est parfois gardée par un boss. Dans chacune réside également un vieil homme, près à vous aider en vous vendant un pieu béni permettant de récupérer le morceau de Dracula, protégé dans une sphère. Ces fameuses demeures ne sont pas forcément terriblement difficiles. Cependant, y accéder est une autre histoire ! En effet elles sont disséminées dans tous les coins de la Transylvanie et il faut traverser nombreuses cavernes, rivières et marécages pour en retrouver la trace. Les habitants des villages vous aideront dans la majorité des cas. Cependant, ils ne faut pas oublier que la population craint le pouvoir des Belmonts et certains tenteront par peur de vous induire en erreur en vous donnant de mauvaises informations !
Comme la quête est relativement longue, le systême de mot de passe fait également apparition dans ce nouvel épisode, vous permettant de reprendre votre quête sans trop de perte.

simon2



La maniabilité est toujours aussi sommaire et de plus il faut bien avouer que se balader dans les menus pour sélectionner tel ou tel objet n'est pas super évident. Simon ne frappe toujours que face à lui. Chose agaçante et relativement classique : les ennemis peuvent vous repousser hors de l'écran de jeu de temps à autre ce qui est extrêmement frustrant. La difficulté de ce jeu provient plus de sa longueur que de la difficulté des obstacles. En effet, vu que le jeu est fondé sur les niveaux d'expérience, vous avez à peu près toujours une force suffisante pour vous en sortir. De plus les quelques boss présent sont beaucoup trop facile pour un Castlevania. Pour ne citer qu'elle, la Mort est battable en 5 secondes en bourrinant comme un fou. Cependant d'un autre côté, d'un point de vue scénaristique, cela montre bien que l'empire du mal est très affaibli par le dernier affrontement contre Simon (la c'est le fan qui parle). Un autre point qui augmente la difficulté de cet épisode est la présence de faux planchers dans les demeures, ce qui est vraiment très éprouvant pour le moral quand on croit arriver à la chambre du boss et que l'on retombe au début du manoir !

simon4


Ninveau graphique, c'est de la Nes, donc il y a toujours les mêmes problêmes que sont les couleurs qui bavent et les clignotements. Le moteur graphique a été totalement refait par rapport au premier volet, Simon est vraiment très affaibli par sa maladie et cela se voit, il est pâle comme la mort. Les personnages et les monstres sont dans l'ensemble bien faits. Pour les décors, ce n'est pas la qualité qui pose problème mais leur nombre. En effet, ils sont très répétitifs, de même que la disposition des écrans, ce qui donne la fausse impression d'être déjà venu ! Assez déroutant pour un jeu d'aventure mais aussi très angoissant  !
D'un autre côté, les musiques sont vraiment superbes et l'apparition du thème de Simon ( un classique de la serie ) n'y est pas étrangère !

En bref, je le conseille à tout les fans de la saga, pour moi il est le meilleur des épisodes retro, et il faudra attendre Super Castlevania IV sur Super Nes ou Symphony Of The Night sur Playstation pour atteindre à nouveau une telle qualité de jeu.

Publié dans Jeux rétro

Commenter cet article

Sombre Plume 17/02/2010 14:32


C'était pas le genre de jeu auquel tu te disais "pfff trop facile ce boss !"


mario mario 10/01/2010 14:01


Ca fait du bien de lire ce test, merci ! ^^ Même si le gameplay est trop "rigide" c'était un super jeu !


NeoJin 10/01/2010 17:10


De rien ! C'était un plaisir, j'adore ce jeu !


biposs12 10/01/2010 00:50


le meilleur des castelvania old school, tres bon test.