Donkey Kong Country Returns

Publié le par NeoJin

dkreturnscover

 

 

 

Un nouvel opus de Donkey Kong Country, 15 ans après le dernier épisode sur Super Nintendo pouvait t'il interresser les joueurs , fan de jeux de plates formes pur et dur ? La réponse est oui, sans aucun doute, preuve en est avec ce dernier épisode , sorti en décembre dernier.

 

 

Sortis sur Super Nintendo en 1994, 1995 et 1997, les trois premiers Donkey Kong Country faisaient sans doute partie des plus beaux jeux disponibles sur ce support. 13 ans après, tout est passé à la 3D temps réel, ce qui amène evidemment de nouvelles possibilités.

Si le jeu n'est certes pas le plus aboutit techniquement sur Wii, il n'en est pas moins superbe, artistiquement parlant. Il ne faut évidemment pas s'attendre à voir un Donkey Kong en HD ( special dedicace ) comme cela aurait pu être le cas sur les autres consoles de salon  mais ce n'est pas un problème tant le jeu fourmille de détails et d'animations en tout genre. La fluidité est d'ailleurs irréprochable, ce qui est indispensable sur un jeu de plate-formes.

Les arrières plans sont constamment animés et l'utilisation de la profondeur donne beaucoup de vie à l'univers de Donkey. Certains ennemis volent vers l'écran quand on les bats et l'on se balade souvent dans l'arrière plan, quand celui-ci n'est pas déjà occupé par des éboulements ou des ennemis géants. Le jeu est vivant et s'avere parfois même impressionnant.

 

Toujours est-il que dans le feu de l'action et avec la vue éloignée des personnages, le rendu est tout simplement magique. Mention spéciale pour les niveaux qui se déroulent au crépuscule où seul le fond est coloré, le reste étant noir, personnages et éléments du décor compris.

 

dkreturns4


En ce qui concerne la musique, on retrouve avec grand plaisir les thèmes des précédents épisodes, retravaillés pour l'occasion et agrémentés de nouveaux morceaux. C'est superbe, la musique colle à l'action et ne lasse pas, on en redemande !

 

Les phases de jeux quand à elles sont bien diversifiées puisque l'on retrouve avec grand plaisir les séquences en wagonnet, très réussies, ou encore une nouvelle épreuve avec un "tonneau-fusée" qui met les nerfs à rude épreuve ! C'est aussi l'occasion de retrouve le rhinocéros qui défonce tout sur son passage. Les autres animaux ne sont hélas pas présents, Retro Studios se réservant sans doute pour les prochains épisodes. On ne leur en voudra pas tant le jeu est déjà bien complet.

 

Au final, il faut tout de même une petite dizaine d'heures pour venir à bout des huits mondes qui composent le jeu, dont autant de boss de fin de niveau. Ces derniers ne sont pas tous faciles à battre, mais le défi est à l'image du jeu, particulièrement bien dosé.

 

dkreturns1

Un joueur expérimenté peut finir le jeu plus rapidement. En atteignant le score de 100%  sachant tout de même que l'on peut facilement doubler la durée de vie par ce biais, en partant à la recherche des lettres "K-O-N-G" et des pièces de puzzle de chaque niveau pour finir le jeu. Un perroquet est là pour nous guider dans cette quête si besoin est, puisqu'il indique l'emplacement des bonus cachés.

Toujours est-il que la "rejouabilité" ( meilleur terme que replay value ) est exemplaire puisqu'il faut du temps pour explorer les recoins du jeu.

 

dkreturns2

Donkey Kong Country Returns propose une jouabilité irréprochable au service de la durée de vie. La difficulté est progressive, tout est fait pour que le jeu soit à la fois accessible et pourtant pas si facile !

Cependant, on est bien aidé par le fait que nos deux singes possèdent chacun deux coeurs, contre un seul à l'époque. Les joueurs les plus habitués crouleront d'ailleurs sous les ballons au bout de quelques niveaux, d'autant plus qu'il est désormais possible de les acheter par paquets de sept dans la boutique de Cranky le vieux singe lui aussi de retour pour l'occasion. Dans les cas où l'on bute vraiment sur un passage, on peut appeler Super Kong qui nous montre alors comment passer le niveau sans encombre ( ce qui posera cependant un problême d'éthique au vrai joueur ).

 

dkreturns3

Malgré ces nombreuses aides, le jeu n'en est pas moins difficile, surtout si vous avez perdu l'habitude des jeux " à l'ancienne". Certains passages demandent même de nombreux essais avant d'être réussis, particulièrement dans les zones où le droit à l'erreur n'existe pas : chute dans le vide ou encore explosion du tonneau dans les niveaux de "tonneau-fusée" par exemple.Ces derniers sont d'ailleurs bien ardus et donnent du fil  à retordre même à des vieux joueurs comme moi.

On apprécie pourtant ce retour à une jouabilité retro, digne des premiers jeux de plateforme 2D, avec ce petit côté frustrant de se casser les dents sur certains passages, à deux pas du point de sauvegarde ! La magie étant alors que l'on ne cesse de recommencer jusqu'à la réussite, puisque tout est savamment dosé pour que rien ne soit insurmontable.

 

Un jeu que je recommanderais donc à tout les amateurs de jeux de plates formes retro. Epoque ou la difficulté et la perfection dans le gameplay etait de mise.

 

 


 

 

 



Publié dans Jeux console

Commenter cet article

Zyrow 08/03/2011 15:16


J'aime bien ton blog je viendrai souvent. Sinon Donkey Kong Country Returns a l'air très bien !


NeoJin 08/03/2011 17:32



Merci à toi !



Batto 13/02/2011 19:26


ça a l'air vraiment bon et tous le monde en dit du bien...enfin bon moi le casual ma pourri XD

Puis j'ai plus ma Wii >_


NeoJin 15/02/2011 10:14



Surtout si t'apprécie le genre quoi, plutôt incontournable, seul petit repproche après rectification, je le trouve assez court ( si on fait le jeu d'une traite ).



mario mario 13/02/2011 11:50


Merci pour cet article. Très bien construit (comme d'hab'). Je ne possède pas encore ce jeu (je croyais qu'on allait me l'offrir, finalement mauvaise intuition, je n'ai pas eu ce cadeau là ^^).

En tout cas, j'ai hâte.

Ce qui est drôle c'est qu'en 1994/1995, l'argument de Donkey Country c'était l'aspect 3D, aujourd'hui, c'est plutôt la construction 2D. On peut appeller ça la maturité des joueurs peut-être ;)

Sinon, comme Mojo : ce qui est le plus prometteur, c'est que le jeu est assez difficile, à l'ancienne.


NeoJin 15/02/2011 10:12



Effectivement ouais, une très bonne surprise, ce genre de jeux de nos jours ça peut que me ravir !



Mojo 08/02/2011 23:22


Donc la difficulté vient du fait qu'il faille memoriser les niveaux. Du vrai jeu de plate forme à la sauce die and retry finlament.

C'est bien de voir que ce style de jeu a le vent en poupe.


Mavieestgreat 07/02/2011 21:55


Merci bien les gars, je vous aime.