Dragon Ball Z Budokai 3

Publié le par NeoJin

dbzcover


Petit test ce matin du meilleur jeu de la licence Dragon Ball Z selon moi, je veux parler de l'épisode Budokai 3.
Sorti en 2004 sur Playstation 2, il s'agit de celui auquel j'ai probablement le plus joué, en solo ou avec des potes, le nombres de personnages impressionants, la liste des coups et possibilités de combat présent ainsi que les graphismes en font clairement un indispensable pour les fans de DBZ.

Avant de faire davantage d’éloges au titre, parlons tout d’abord de ce qui fâche. Dans le mode histoire, le plateau de jeu du précédent volet a cédé sa place à un véritable mode histoire qui est toutefois différent du premier DBZ Budokai. Le récit des aventures de nos héros est en effet présenté sous forme de dialogues ultra résumés et non pas avec des cut-scènes qui caractérisaient le premier épisode. Entre 2 séances de « blabla » il vous faudra vous rendre ici ou là sur la carte du jeu pour affronter les méchants et poursuivre l’aventure. Le fait d’aller d'un point de la carte à un autre pour faire avancer l’histoire perd très vite tout intérêt tellement c’est répétitif. Mais il faudra que vous en passiez par là pour découvrir toutes les capsules du jeu, les boules de cristal et les autres personnages bien cachés sur la map. Ces derniers ne sont indiqués que par un minuscule point brillant et il vous faudra scanner la carte au mètre près pour tout trouver… un moyen peu brillant d’allonger la durée de vie du jeu déja conséquente étant donné le nombre de persos à débloquer.

dbz2

 L’arrivée de personnages de légende est en effet un grand point fort du jeu avec notamment le fracassant Broly, Cooler, le frère de Freezer ou encore l’hyper puissant Li Shenron de DBGT . Enfin la transformation en Super Saiyen 4 de Goku ou Vegeta sera sans doute une des autres motivations qui vous pousseront à passer des heures sur le mode histoire. Voilà une petite astuce pour y arriver : il faut ramasser tous les items entre chaque combat de leur histoire respective.
Les items pourront également être acheté dans la boutique du jeu, avec des Zenies que vous aurez trouvés sur la carte ou que vous aurez obtenu en remportant les différents championnats du monde proposés dans le mode du même nom

dbz3

Le jeu quand à lui est loin d’être moche et l’utilisation adéquate du Cel Shading nous offre un rendu toujours très réussi, les effets pyrotechniques (special dedicasse ) sont de toute beauté, la poussière, les explosions rien ne manque, on en prenait plein les mirettes à l'époque.

Pas de changements révolutionnaires  au niveau du gameplay cependant, qui à défaut d’avoir été complètement revu s’est agrémenté de nouvelles caractéristiques qui se révèlent être au final les meilleurs atouts du jeu. A la base les combats se résument toujours à la même chose, votre personnage peut voler, sortir ses propres enchaînements grâce à quelques combinaisons de touches et balancer de grosses attaques coûteuses en énergie (votre ki). Le principal ajout des développeurs se résume en un état spécial (que l’on obtient en pressant L2). Il vous donnera pendant quelques secondes un énorme gain de puissance à votre double virtuel. Vous ne craindrez plus les boules de feu et vous devrez vous empressez de vous rapprochez de votre adversaire pour enclencher une attaque spéciale en pressant à nouveau sur L2 qui variera en fonction de l’état de votre jauge d'énergie. Si cette dernière est pleine et que vous avez une capsule le permettant, vous allez amocher votre ennemi avec une énorme attaque spéciale mise en scène par moult éclairs, et mouvements qui vous feront obligatoirement jubiler. Si votre jauge de ki n’est pas à son maximum, vous lancerez une « charge du dragon » cette technique une fois enclenchée s’effectue en trois parties, permettant à celui que vous attaquez de riposter ou de bloquer chacune de ses phases. Pour cela il faudra que le défenseur appuie sur le même bouton choisi que vous. Si celui-ci s’avère être le bon choix, alors le défenseur limitera les dégâts, dans le cas contraire, vous continuerez à maraver votre opposant d’un nombre impressionnant de coup.

dbz4

Les esquives ou les renvois de boules d’énergie renforcent l’intérêt du gameplay tout comme les nouvelles transformations des persos qui font toujours partie de l’essence même du jeu. Cell et Freezer auront chacun, comme dans la série, 3 transformations différentes et on pourra en compter plus de 7 pour Goku si on prends en compte les différentes fusions avec Vegeta ou Petit Coeur il me semble....

En résumé, un jeu que tout fan de DBZ se doit d'avoir, car même les épisodes next gen n'ont pas l'air aussi attractif, en plus il est facilement trouvable à bon prix !

Publié dans Jeux console

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mariomario 20/03/2010 22:39


oui, c'était l'appel du destin ! il était vraiment super !


NeoJin 19/03/2010 12:39


Ahah c'est dingue ça ! Tu parles probablement de "l'appel du destin" qui est un de mes jeux DBZ préféré avec sa cover fabuleuse ( Gohan, Cell et Freezer ), j'y ai énormement joué étant gamin, et je
l'ai recuperer il n'y a pas très longtemps ^^


mario mario 19/03/2010 10:41


je suis pas spécialement fan de DBZ mais j'aimais bien les jeux 16 bits. J'avais eu un jeu de combat sur Megadrive très sympa, je me rappelle plus le nom... mais en en reparlant plus tard, un pote
m'a dit que c'était un des appréciés ! (en gros, j'avais fait une connerie en l'échangeant, à l'occasion je m'en referais une partie sur émulateur)