Golden Sun

Publié le par NeoJin

goldensun1


Pour le dernier article du mois de mars j'ai décidé de vous parler du meilleur RPG sorti sur Game Boy Advance en 2002. Développé par Camelot, les puristes n'hésitent pas à le comparer à des classiques comme Breath Of Fire ou Final Fantasy, voici donc ce dont il en retourne réelement.

Après un démarrage assez classique (le héros se réveille, vit un terrible drame, se fait battre à plates coutures par des méchants avant de se lancer, quelques années plus tard, dans sa quête) et plutôt bavard, histoire d'installer le scénario. Isaac, c'est son nom, accompagné de son ami Garrett (puis d'autres personnages qui viendront les rejoindre), va devoir empêcher des individus aux mauvaises intentions d'utiliser le pouvoir des éléments pour jeter le monde à leurs pieds. Ces horribles ont volé trois essences, notre héros ayant gardé le quatrième. S'ensuivra une longue aventure de par le monde, bourrée de quêtes, d'énigmes, de combats et de magie. La traditionnelle vue de dessus en fausse perspective bien connue des amateurs est au rendez-vous, avec des graphismes colorés et détaillés. Est aussi au rendez-vous une carte du monde en mode 7, pour les longs voyages, tout aussi réussie et impressionnante visuellement.

goldensun5


Quant aux combats, ils se déroulent dans des décors inspirés directement de l'endroit ou l'ont se trouve lorsqu'il se déclenche, avec de superbes sprites dotés d'assez peu d'animations néanmoins. Ce dernier point est occulté par la richesse des combats, avec des rotations de caméra, des zooms et surtout des effets pyrotechniques ( special dédicasse 2 ) superbes pour les sorts et les coups critiques. L'architecture du jeu est elle aussi classique, avec pas mal de combats aléatoires (mais à fréquence raisonnable, que certains objets peuvent réduire par ailleurs), expérience et changement de niveaux automatiques, gestion d'inventaire, points de vie et de magie. Le jeu ne se limite évidemment pas qu'à une simple exploration ponctuée de combats : les lieux à visiter sont nombreux, offrent des quêtes et dialogues à profusion, cachent des trésors secrets. Les donjons sont bourrés d'obstacles et d'énigmes à résoudre avec un peu de jugeote et de matière grise : pousser des objets, utiliser la magie ou les Djinns.


goldensun2

Si par défaut, la magie dans Golden Sun est classique pour un RPG, les choses se compliquent légèrement avec les Djinns. Nous n'apprendrons rien à ceux qui connaissent les Final Fantasy, par exemple : rien de tel que quelques invocations et autres créatures magiques à lier à un personnage pour améliorer encore le système de magie. Ici, les Djinns sont des créatures magiques qu'il vous faudra trouver et vaincre en combat afin de les récupérer. Vous pourrez les lier à un de vos personnages, qui, en l'utilisant, gagnera en aptitude pour toutes les actions liées à l'élément du Djinn ( feu, eau ). A cela s'ajoutent des pouvoirs Djinn pouvant améliorer pendant un combat les capacités de vos personnages (force, résistance, par exemple) et des invocations magiques, ravageuses, mais ne pouvant être lancées qu'à intervalles assez espacés, le temps que le Djinn se repose. Inutile que vous préciser que ces invocations sont toujours de véritables feux d'artifices ( ^^ ) visuels... Chaque combinaison Djinn/personnage donne lieu à un résultat différent, aussi chaque joueur pourra-t-il essayer divers arrangements suivant ses désirs, ils peuvent par ailleurs également servir de clés à certaines énigmes. Terminons avec l'ergonomie parfaite, des icônes claires, des raccourcis pour la magie, des sauvegardes pouvant être faites à tout moment et même la possibilité de mettre la console en veille, chose jusque la inédite à l'époque sur GBA.
goldensun3

Avec tout cela, plus un scénario certes classique, mais captivant, des énigmes nombreuses et bien vues m'ayant pris à l'époque énormement d'heures, des combats à foison, une grosse durée de vie et une réalisation (graphique et sonore) de grande qualité étant donné qu'il reste un des plus beau jeu de la console, les amateurs de jeux de rôles japonais dans la grande tradition du genre l'auront compris : passer à côté de Golden Sun serait une grosse erreure.

goldensun4


Test sympa de Sizefac en vidéo pour finir :

Publié dans Jeux console

Commenter cet article

NeoJin 30/03/2010 17:57


Merci pour les infos, je ne savais pas pour Shining Force !


mariomario 30/03/2010 15:50


Il y a plus de 10 ans, ils bossaient pour Sega, ils ont fait les Shining Force (déjà un RPG). Sega s'en est séparé ...et ils en rejoint Nintendo - déjà c'est pas courant ^^
Ils ont fait beaucoup de Mario de Sport, surtout en Sport et en Tennis. Je sais qu'ils ont fait Mario Tennis 64 qui est un de mes jeux préférés (un des meilleurs jeux de Tennis de l'histoire
...indépendamment de l'image Mario qui aurait plutôt desservie le soft ici !)


Mario Mario 30/03/2010 08:17


Un des meilleurs rpg de la décennie, déjà considéré comme un classique comme tu le dis au début !

Camelot est décidément un des meilleurs studios.

un test très cool, très fluide et bien écrit !


triple-nerdz 30/03/2010 15:05


Merci beaucoup ! Ils ont fait quoi d'autres les studios Camelot ?