Megaman 2

Publié le par NeoJin




Comme promis, un article dédié à l'un des meilleurs épisodes de Megaman sorti à ce jour sur Nintendo : Megaman 2 ou Rockman Wily No Sazo au Japon, développé par Capcom.

Sorti en 1990 en France, il reprend bien sur les éléments ayant fait le succès du premier épisode  avec quelques innovations bien entendu.

La différence en terme de graphisme, d'animation et de son est flagrante avec le premier opus est d'ailleurs aussi large qu'entre un Super Mario Bros 1 et 2, mais la résultat visuellement encore plus impressionnant que ce dernier : la forteresse de Dr. Wily compte des boss de mi niveau énormes, digne d'un shoot'em up, les niveaux sont dotés d'environnements riches, détaillés et très vivants, comme celui de Bubble Man ou le décor de fond entier, une cascade est entièrement animé, ou encore celui de Flashman, avec les parois qui s'illuminent progressivement.


Capcom réorganisa aussi la base même du jeu, qui deviendrait dorénavant celle de tous les épisodes suivants: huit boss au lieu de six, et la sacro-sainte apparition des mots de passes ! La division entre les méchants robots du Dr. Wily et sa forteresse existait elle depuis le premier Megaman. Tout ces ajouts entraînèrent aussi un changement à un autre niveau, la difficulté, très différente par rapport à l'épisode précédent. Le premier Megaman avait la réputation d'un jeu long et difficile et ce malgré les continues infini, du au fait de devoir affronter les six premiers boss à chaque partie suffisait à dégoûter plus d'un joueur. Avec le second épisode, pas besoin de battre les huit bonhommes une seconde fois, puisqu'un mot de passe permettait de commencer directement au quartier général du diabolique docteur diabolique.



Peut etre cela rendait t'il le jeu moins long, mais pas moins difficile pour autant... Chose amusante en effet, la partie que les mots de passe permettent d'éviter est de loin la plus facile du jeu, alors que le château à tête de mort où réside le funeste créateur de robot préfigure le vrai calvaire qui attend le joueur. Il n'y a pas d'astuce pour battre les boss en un coup de chance et certains sont clairement plus résistants que d'autres, le dernier par exemple. Quant aux niveaux, c'est l'avant dernier qui décroche la palme, avec ses trous invisibles et ses casse têtes de plates-formes mouvantes au dessus d'une rangée de pointes, le point culminant étant son boss qui requiert de réaliser un parcours sans faute, ce qui est loin d'être une partie de plaisir, les munitions étant très limitées.

Au bout du compte, si l'on peut dire que Megaman 2 raccourcit la tâche par rapport à son prédécesseur, on ne peut pas dire qu'il la rend tellement plus simple. Ce qui laisse à penser, encore une fois, que c'est vraiment la technique, et le graphisme en particulier, qui aura fait la différence. Même s'il peut sembler un peu prématuré pour en parler en ces termes, le style graphique de Megaman est déjà arrivé à son plein. Plus varié, il est aussi sensiblement différent du jeu précédent, et c'est lui qui sera appliqué à tous les titres suivants jusqu'au passage à la Super Nintendo. Les différences principales concernent les environnements, un peu moins technologiques que dans le précédent opus, certains niveaux ayant un aspect moins industriel (Woodman, Bubbleman, premier niveau de Wily), ainsi que les ennemis.

Dans cette suite, Capcom introduisit deux nouveaux facteurs, les animaux robotisés et le côté "mignon" des méchants. Ce ne sont plus juste des robots, mais des caricatures d'animaux, à la fois mignonnes et machines, ce qui donne un autre aspect au jeu, encore un peu plus cartoon. Les musiques quand à elle sont excellentes, il y a plein d'airs entraînants , les compositions sont riches, autant par leur instrumentalisation que par leur durée. Tant que la technique, la quantité, sont en jeu, pas de doute possible, Megaman 2 gagne sur toute la ligne. On peut lire sur Wikipedia par exemple que la musique de cet épisode fait partie des meilleurs de l'histoire du jeux vidéos ( rien que l'intro ! )




Il faut voir l'intro par exemple, avec ce travelling le long d'une immense tour futuriste pendant que l'histoire nous est racontés. Au sommet, on découvre le petit Megaman, sans son casque, ses longs cheveux flottant au vent. Il regarde l'horizon de ses grands yeux noirs de deux pixels de haut. En un mot, classe !

On affronte les boss du tableau en procedant dans le sens des aiguilles d'une montre : Bubble Man, Air Man, Quick Man, Wood Man, Crash Man, Flash Man, Metal Man et Heat Man. Pour lancer une habitude, Megaman peut bien entendu récuperer leurs pouvoirs, en utiliser certains avec plus d'efficacité contre des boss spécifiques (qu'il retrouvera tous à la fin d'ailleurs,  pour une ultime bataille), également acquérir trois pouvoirs périphériques qui lui permettent de créer de petites plates-formes, et même, ce qui n'était pas présent dans le premier jeu, ramasser des containers qu'il remplit d'énergie et qui lui seront bien utiles plus tard.

Au niveau des ennemis, on retrouve des vétérans comme l'indispensable Metool (le casque jaune sur pattes) et Sniper Joe, à pied ou dans une machine. On en découvre de nouveaux, des sprites énormes comme la panthère cracheuse de feu, le gros poisson lanterne ou les têtes d'Oni dans les nuages, trois ennemis qui seront devenus depuis des symboles de la saga, immédiatement associés à Megaman 2. Au bout du chemin, il y a le Dr. Wily, toujours aussi coriace dans sa machine volante. On notera en passant que Megaman sur Game Boy, sous-titré Dr. Wily's Revenge, est une fusion des éléments emblématiques, boss et niveaux des deux premiers Megaman NES, ce qui a pour résultat une difficulté véritablement infernale !


Que dire de plus ? Ce deuxieme épisode represente tout simplement ce que Megaman avait de meilleur à offrir durant sa periode NES, certains diraient même qu'en ayant fait celui ci , il n'est pas utilie d'approfondir dans cette saga... Cela serait tout de même bouder un immense plaisir, je suis actuellement sur Megaman 3, que je trouve également excellent, apportant lui aussi des innovations par rapport au 2 ( L'apparition du fidèle chien robot de Megaman, Rush ).


Une vidéo géniale reprenant les principaux moments du jeu, accompagné par la musique du groupe The Adventures Of Duane And Brando, remixant le theme principal de Megaman 2 :



Pour terminer, une vidéo me montrant après avoir fini Megaman 2 ...

Publié dans Jeux rétro

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

UMX 02/06/2010 22:06


le meilleur épisode de la série classic >_


Sombre Plume 17/02/2010 15:01


je dirais juste que c'est culte quoi ^^


NeoJin 06/01/2010 09:33


Pourtant, c'est possible, il suffit de battre les boss de fin dans le bon ordre histoire de ne pas perdre trop de vie et de se garder quelque reservoir de vie au cas ou.

Je suis sur le 4ème épisode actuellement, et la difficulté est plus élevé je trouve, c'est une série assez inégal la dessus.


mario mario 05/01/2010 23:20


on parlait des jeux NES finis ou pas, celui là non plus, jamais fini