Watchmen

Publié le par NeoJin

watchmencover


Watchmen... J'ai découvert ce comics il y a très peu de temps après avoir vu son adaptation cinéma ( excellente par ailleurs ) datant de 2009.
Mais tout de même, il me restait un petit souvenir d'une bande dessinnée qui devait trainer chez moi depuis des années, quelques parts et qui s'appellait "Les Gardiens", avec une cover incroyablement marquante : Le Comédien et son fusil à pompe, ainsi qu'un contenu très violent qui avait marqué ma jeune imagination pour longtemps et qui on fait que ce comics n'a ressurgit que très recemment.
J'ai donc décidé de m'acheter l'intégrale des Watchmen (  DC Comics, 12 volumes ) réedité chez Panini Comics. Il s'agit d'une histoire du grand Alan Moore et de Dave Gibbons. Le premier tome sort en 1986, et révolutionnera à jamais le monde de la bande déssinée.


Watchmen est une uchronie (un peu comme le film "Le crépuscule des Aigles" on l'ont découvre ce qu'il ce serait passer si Hitler avait gagner la guerre). C'est à dire que l'oeuvre se base sur des faits historiques réels mais explore ce qui aurait pu se passer si leurs finalités avaient été différentes (par exemple, dans Watchmen, les USA gagnent la guerre du Vietnam ou encore le scandale du Watergate n'éclate pas au grand jour et Richard Nixon reste président). Tout commence par l'apparition de super-héros, influencés par la littérature populaire (les comics donc) vers la fin des années 30. Ceux-ci combattent la criminalité et rendent les personnages de comics désuets. La population prend néanmoins peur et, sous la pression de la rue, le gouvernement fait passer une loi (le "Keen act") pour interdire toute intervention des super-héros
. Suite à cette loi, il ne reste que deux héros en activité : le Docteur Manhattan (le seul à avoir de réels super-pouvoirs) et le génialissime Comédien, un agent effectuant les sales besognes du gouvernement ( renversement de gouvernement marxiste, Vietnam ). Ce dernier, Le Comédien donc, alias Edward Blake, est assassiné. L'un de ses anciens collègues va s'empresser d'enquêter sur sa mort, il s'agit de Rorschach. Le tout sur fond de guerre froide devenant complètement incontrolable.

watchmen1

Les personnages sont l'un des points forts de Watchmen. Originaux et travaillés, pas noir ni blanc, montre déja combien Alan Moore a voulu que ses personnages sois complexe et très différents des lieux communs dans le monde du Comics. Les références sont multiples, Rorschach à lui seul pourrait faire l'objet de plusieurs pages d'analyse. Son masque est évidemment lié au vrai Rorschach, "l'inventeur" des petites taches censées nous évoquer des idées spécifiques que les psychologues peuvent ensuite interpreter. Outre leur originalité, les persos de Moore en imposent par leurs détresses, leurs failles, leur côté humain plus que super héros. Dr Manhattan lui, est hallucinant de détachement et de cruauté involontaire, plus proche d'un dieu que d'un humain suite à son accident, il incarne à merveille sa principale faille : son inhumanité. Chaque trait de caractère, chaque détail, est ciselé, parfaitement en place, nous révélant peu à peu la véritable nature de chacuns des Masques. Parfois, Moore nous pousse même bien plus loin. Le Dr Manhattan voyant tout, ce qui s'est passé, ce qui se passe et ce qui se passera, il est extrêmement difficile pour lui d'avoir une relation normale avec les autres, je m'explique :

Je me dispute avec ma femme. Mais, en même temps, je la rencontre. Et dans le même instant, je l'embrasse pour la première fois. Pire, toujours en même temps, je la quitte, 20 ans plus tard. Ces évènements, parfaitement détachés dans le temps pour l'humain lambda, sont pour moi totalement indissociables... Prenez deux secondes pour imaginer ce qu'une telle perception de la réalité peut engendrer comme psychisme...
Les dialogues sont eux aussi incroyables, et l'oeuvre contient un bon nombre de phrases cultes...

watchmen2 

Quand aux thêmes abordé par le comics, ils sont si nombreux qu'il est difficile de faire court : 

Tout dans cette oeuvre est symbolique et a un sens (ne la lire qu'une seule fois serait se priver de bien des plaisirs). Watchmen est profondément politique de par la réflexion que l'oeuvre impose : Qu'est-ce qu'un surhomme ? Comment adapter la loi à d'éventuels pouvoirs dépassant l'homme, lorsque la société se démoralise de plus en plus ? L'on peut donc également se poser des questions sur les dégâts que cause le temps qui passe, sur le regard que les autres nous portent ou encore sur la folie, le doute, la peur, les choix... Non seulement tout cela est représenté avec intelligence mais, en plus, ce n'est jamais réellement démonstratif ou trop appuyé, tout passe en douceur dans une forme soignée qui caresse le lecteur dans le seul sens valable, celui qui consiste à ne jamais ennuyer pour pouvoir faire passer la lourdeur du fond.

watchmen3

S'il y un seul point faible dans Watchmen, ce sont peut-être les dessins et la colorisation (qui datent tout de même du milieu des années 80). Nous ne sommes donc pas, visuellement, dans les "normes" actuelles. Pourtant, à moins d'être vraiment allergique, l'aspect esthétique n'en est pas désagréable pour autant. Mais surtout, certains personnages de Gibbons apparaissent vite comme intemporels. Le Comédien et l'air suffisant de celui qui a tout compris, la glaciale froideur du Dr Manhattan, tout est en place, sans fausse note. Mieux encore, l'ancienneté de trait confert un truc en plus à l'ensemble de l'oeuvre.
 

Watchmen4

Comment conclure un article sur le meilleur comics jamais sorti ? Je vous dirais peut être qu'a l'inversse de moi, il faut d'abord lire le comics justement, avant de se procurer le film , même si celui ci est excellent et fait pour une fois honneur à l'oeuvre originale, chose suffisamment rare pour être signalé ( il y a eu The Dark Knight avant, et à une moindre échelle, Iron Man ).

Publié dans Comics

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sombre Plume 17/02/2010 14:27


Ben c'est sans doute l'un des meilleurs comics oui :)


mario mario 01/02/2010 08:49


ha oui quand même ! :) ok (ça calme lol)


NeoJin 01/02/2010 08:44


C'est une pièce maitresse de la culture tout court à vrai dire, je pense sans me tromper qu'il s'agit de la meilleure bande déssinée que j'ai lu jusqu'à aujourd'hui...


mario mario 31/01/2010 22:30


ça a l'air génial. Par contre j'ai déjà vu le film (c'était déjà cool).
J'avais vu une critique sur Nolife (de Davy je crois), il faudra que lise les "observateurs".
Décidément, à chaque fois que je viens ici, il y a des pièces maîtresses de la culture geek présentées et je ne les ai pratiquées ...je me rends compte que je suis un faux geek ^^